Pour certains travaux de bricolage, le poste à souder est indispensable. Difficile de trouver la perle rare lorsque l’on ne connaît pas le fonctionnement précis. Nous vous proposons un guide rapide pour dompter cet appareil qui n’aura donc plus aucun secret pour vous. Vous constaterez avec ces informations que l’utilisation n’est pas si complexe.

Une tenue de protection est indispensable

Vous pensez qu’il est possible d’utiliser un tel appareil sans un minimum de précaution. La réalité est différente, car vous pourriez rapidement vous brûler.

  • L’ensemble de votre corps doit être protégé, privilégiez un pull avec des manches longues et un pantalon.
  • Le masque est indispensable puisqu’il doit filtrer les rayons qui sont nuisibles pour vos yeux.
  • Avec l’utilisation d’un poste à gaz, il est judicieux d’ouvrir la fenêtre et de porter un masque spécifique pour ne pas absorber les vapeurs toxiques.
  • Les projections de métaux peuvent être douloureuses, d’où l’intérêt de porter des gants épais et conçus pour cette discipline.
  • Si toutefois un incendie se déclenche, il faut un extincteur et même du sable.

Les débutants ne pensent pas toujours à ces précautions alors qu’elles sont indispensables. Il ne suffit pas de se poser cette question : comment utiliser un poste à souder ? La sécurité est aussi primordiale.

C’est l’heure de la soudure

Lisez de A à Z la notice d’utilisation notamment pour connaître les réglages à effectuer en fonction des matériaux. Ils ne sont pas les mêmes pour l’acier, l’aluminium, la fonte… Cela vous permet aussi de sélectionner le bon fil, par exemple l’AWS ER70S-3 est universel. Vous pourrez donc l’utiliser pour diverses soudures alors que l’E71TGX ne nécessite pas de gaz. Il sera parfait pour les pièces rouillées.

Plus la pièce à souder est épaisse, plus vous devez prendre une tige avec un diamètre assez conséquent. Vous pouvez ensuite insérer la tige dans le logement prévu à cet effet et faites en sorte qu’elle soit parfaitement maintenue. Vérifiez une dernière fois l’intensité sélectionnée et regardez la tension pour que le fil à souder soit bien tendu, c’est un gage de qualité. Vous pouvez ensuite appuyer sur la gâchette après avoir mis votre casque et procédez enfin à la soudure.

Quelques précautions supplémentaires

Il est préférable de souder à plat, vous aurez les meilleurs résultats, ce qui n’est pas le cas si vous êtes dans une situation inconfortable. Les deux pièces doivent aussi être parfaitement maintenues, vous libérez ainsi une main pour intervenir en cas de besoin. Si vous souhaitez effectuer une soudure à l’horizontale, c’est possible, mais le réglage par défaut n’est pas recommandé. Vous devez donc diminuer l’angle de la torche en commençant par la droite ou la gauche, le choix dépend de votre préférence. Par contre, pour une soudure à la verticale, il est recommandé de commencer par le haut puis de descendre doucement. Cela est surtout valable pour les pièces les plus fines.

Lorsqu’elles sont épaisses, vous pouvez envisager l’inverse sauf si vous n’êtes pas à l’aise. Ne négligez pas l’effet de gravité, il faut alors le réduire de 15 % environ avec une soudure à la verticale. Vous constatez qu’il n’est pas si facile de procéder à une soudure surtout si elle est réalisée au plafond.

  • Respectez avec précision toutes les normes concernant les matériaux.
  • Soyez doux et lent dans vos gestes pour permettre aux matériaux de fusionner.
  • N’oubliez pas vos protections pour éviter les projections.
  • Le débit doit aussi être plus élevé dans cette position surtout si vous travaillez avec du gaz.
  • Supprimez au préalable toutes les impuretés, car la soudure sera de mauvaise qualité.

Vous pourrez enfin réaliser les finitions pour masquer ce joint disgracieux.