Si vous êtes un novice dans le domaine, nous vous proposons quelques étapes à suivre pour que la soudure soit celle escomptée. Une petite préparation s’impose pour rassembler tout le matériel nécessaire, mais vous devez aussi porter une tenue pour vous protéger à savoir des gants, un casque et des vêtements longs.

Préparez votre poste à souder

En fonction des pièces à souder, vous devez sélectionner les tiges les plus adaptées que ce soit pour l’acier, l’inox, l’aluminium… Il est aussi nécessaire de les maintenir en place avec des pinces-étaux par exemple ou encore des pinces en C. Cela vous évite de tenir les deux morceaux, car cela peut être assez dangereux. Lorsque cette première étape est terminée, il faut passer à votre matériel.

  • La pince doit être reliée à la masse.
  • Sélectionnez la bonne intensité en fonction des matériaux.
  • L’électrode doit aussi être choisie en fonction de ce critère.
  • Allumez votre poste de soudage en utilisant le gaz ou l’électricité, cela dépend des références.
  • Regardez le bon fonctionnement du ventilateur qui permet de refroidir le poste.
  • Renseignez la puissance souhaitée, elle est exprimée en Ampères et elle est impactée par l’épaisseur et la qualité des matériaux.
  • Réglez la position de votre électrode qui doit être parfaitement maintenue.

Si nous devons insister sur un point, il s’agit de la protection de vos yeux, car un arc électrique peut être très problématique. Vous pourriez subir quelques désagréments et toutes les personnes qui vous accompagnent doivent également porter un masque ou tourner le dos à la soudure en fermant de préférence les yeux.

Procédez à la soudure des pièces

Vous devez savoir si vous souhaitez souder de droite à gauche, de haut en bas, sur une surface plane… Il faut avoir un « plan d’action » avant d’amorcer votre arc électrique et dès que vous êtes prêt, vous pouvez enclencher la gâchette. Vous ne devez pas bouger pendant la soudure afin d’obtenir un résultat parfait même si vous pourrez travailler sur les finitions par la suite. Il ne faut pas être trop bas ou trop haut par rapport aux matériaux pour que les deux parties soient soudées efficacement.

La stabilité est la clé de la réussite, si vous êtes trop rapide, la soudure ne sera pas robuste. Par contre, si vous êtes trop long, la soudure sera beaucoup trop épaisse, ce qui nécessite l’utilisation de plusieurs tiges. Il faut généralement un minimum d’entraînement pour réussir à déplacer l’électrode tout en réalisant un mouvement de balayage. Généralement, il est judicieux d’avoir un cordon relativement large pour que la solidité soit au rendez-vous.

Faites place aux finitions

Vous pouvez désormais répondre à cette question : comment souder à l’arc ? Vous devez toutefois procéder à quelques finitions, car les deux pièces ne peuvent pas être laissées dans cet état. Le coron est beaucoup trop visible et la matière ajoutée pour la soudure n’est pas de la même couleur. Vous devez utiliser une brosse pour enlever tous les résidus et supprimer les dépôts qui ne sont pas parfaitement maintenus.

  • Avec une meuleuse d’angle, il est possible d’enlever l’excédent, mais cela demande de la minutie lors de l’exécution pour ne pas enlever l’intégralité de la soudure.
  • Pour que vos deux pièces ne puissent pas rouiller, un produit doit être appliqué avec un pinceau.
  • Un peu de peinture est nécessaire pour que les finitions soient parfaites.

Vérifiez également la solidité de votre soudure qui doit être plus ou moins efficace en fonction de l’usage. Le produit anti-rouille n’est pas nécessaire si vous optez pour une peinture spécifique et que le matériau n’est pas destiné à l’extérieur. Par contre, toutes les précautions doivent être prises pour un portail par exemple.